Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 06:40

.

 

Palenque-juin2010-179aPalenque, la cité enchantée au sarcophage du roi et astronaute Pakal (Pacal)

 

Avant de partir de Paris, prenant notre dernier café au terminal de l'aéroport, nous partageons notre table avec deux dames. Nous faisons un brin de discussion, leur disant que nous allons au Mexique. Et l'une d'elle nous fait part de l'un de ses plus beaux souvenirs : l'arrivée à Palenque dans la brume matinale laissant simplement entrevoir la cime des arbres et le haut des bâtiments les plus élevés.

 

Nous n'avons pas eu droit à la brume matinale, mais il faut reconnaitre que c'est un site magique. Nous arrivons en pleine civilisation maya, un coup à en prendre plein les yeux !

 

C’est par le nom de Lakam Ha (grandes eaux) que les mayas désignaient cette cité, sans doute en raison de ses nombreuses sources. Le nom de Palenque (enceinte en espagnol) viendrait d'une mauvaise traduction du terme Otolum (terre des maisons fortes) qui désignait le secteur au moment de l'arrivée des Espagnols. La ville moderne de Palenque (Santo Domingo de Palenque) est fondée en 1567 à l'initiative du missionnaire Pedro Lorenzo de la Nada (1567).

 

Après les forteresses des hauts plateaux arides, nous voici dans la jungle. Premiers sentiments d'Indiana Jones ! Dans un écrin de verdure, la cité essaime les édifices, dont un grand nombre est complètement accessible. Le site accessible représente 2,5 km², sur une superficie totale de la cité estimée à 25 km² ! Donc il faut prévoir tout son temps pour faire l'une des plus belles balades qui existe. Mais il ne faut pas avoir peur du dénivelé… Rien n'est plat ici ! Et malgré mon manque d'aise dès que je me trouve en haut d'un escalier, je vais me faire une douce violence, en prenant soin de monter sur tous les édifices possibles mais surtout, d'en redescendre aussi bien que possible !

 

La visite de Palenque est également l'occasion de s'interroger sur l'origine de l'Homme ! Et oui, même en voyage on peut philosopher… L'espèce humaine est-elle endémique de la Terre, ou bien a-t-elle été importée d'une autre planète ? Si elle est endémique, les Mayas ont-ils été les témoins du passage d'extra-terrestres sur notre planète ? Pourquoi ces questions ? En raison de la découverte en 1952 du tombeau du roi Pakal (Pacal). Dans ce tombeau se trouvait un sarcophage, recouvert d'une dalle monumentale de près de 8 m². Et sur cette dalle, est sculptée une scène assez étrange, sans doute emplie de symbolique, mais assez difficile à déchiffrer de nos jours : s'agit-il d'une représentation du passage du roi du monde des vivants dans le monde des morts, ou bien d'une représentation d'un astronef que les Mayas du VIIème siècle auraient vu et reproduit avec de nombreux détails ? Pour cette dernière version, voir le site : http://dhyanchohan.unblog.fr/2008/01/04/le-mystere-du-sarcophage-de-palenque/, mais bien d'autres également sur internet ou dans des ouvrages allant du très sérieux au plus farfelu.

 

Palenque-juin2010-sarco-22


Je laisse donc chacun se faire son idée, et nous passons à la visite du site !

 

 

Le site : les bâtiments sont regroupés en plusieurs grandes zones. Je ne détaillerais que certains des édifices de ces zones, car ils sont des centaines !

 

1- Zone de l'esplanade principale :

 

Le Temple des Inscriptions : ainsi nommé car il contient des inscriptions en glyphes sur l'histoire de la cité et de la lignée royale. Il est construit au sommet d'une pyramide à degrés qui renferme un trésor bien caché : la tombe du roi K'inich Janaab Pakal I (ou II). Le sarcophage est entièrement sculpté, et recouvert d'une dalle au dessin très particulier. A l'intérieur, se trouvaient le squelette du roi portait un masque de jade, ainsi qu'un trésor d'objets précieux. L'ensemble a rejoint maintenant le musée de Mexico.

 

Le Palais : il s'agit d'une construction très originale, qui est en fait un complexe de plusieurs bâtiments, sur plusieurs étages, reliés entre +eux par des galeries. Il était sans conteste le centre politique de la vie de la cité. L'élément le plus marquant est la tour carrée, très caractéristique. Les galeries  renferment des sculptures et bas-reliefs très intéressants.

 

L'Aqueduc : structure voûtée de trois mètres de haut qui conduit au fleuve Otolum, incorporé au Palais (façade orientale), et complété d'un pont de pierre qui franchit le fleuve à un endroit poétiquement dénommé  « le bain de la Reine ».

 

Le Temple "du Lion" ou "du Jaguar" dans lequel se situe un bas-relief qui a donné son nom au temple et représentant un roi assis sur un trône en forme de jaguar bicéphale (à 2 têtes).

 

2- Zone "de la Croix" :

 

Il faut traverser le "fleuve" pour accéder à ce petit groupe de temples. Chacun des trois temples qui le composent (temple de la Croix, temple du soleil et temple de la Croix) comportent des bas-reliefs, et des représentations de "l'arbre de la création", qui rappellent la forme de la croix. Chaque temple se situe au sommet d'une petite pyramide à degrés. Le complexe a été édifié à l'occasion de l'accession au trône du successeur de Pakal, le roi K'inich Kan Balam II. Le temple "de la Croix" (!) présente encore sa "cresteria", la crête ajourée et décorée qui couronnait généralement tous les temples mayas.

 

3- Zone nord :

 

Le Temple du Comte doit son nom à l'explorateur Jean-Frédéric Waldeck qui en avait fait "sa résidence" pendant ses fouilles. Roturier, il aimait à se faire appeler "comte", ce qui donna le nom à l'édifice. Ce temple est bien conservé.

 

Jeu de pelote.

 

4- Le musée :

 

Ce musée est très richement doté en objets et éléments architecturaux trouvés sur le site. Il est très agréable à visiter. Dans une pièce spécialement aménagée, on peut voir une reconstitution du sarcophage du roi Pakal.

 

 

Pour voir le carnet de route de tout le voyage au Mexique : http://yolio.over-blog.com/article-voyage-au-mexique-enchantement-et-decouverte-itineraire-2-4-54664034.html

 

 

 

Chronologie :

 

vers 100 av JC : établissement d'un premier village

vers 430 : fondation de la ville de Lakam Ha, avec son premier roi K'uk B'alam

300-600 : augmentation de la population, la ville devient une capitale régionale importante connue sous le nom de B'akaal. Alliance avec Tikal contre la cité-Etat de Calakmul

599 :         saccage de la ville par Calakmul

611 :         défaite de Lakam Ha, le roi de Calakmul entre dans Lakam Ha

615-683 : règne de K'inich Janaab Pakal I (Pacal le Grand), restauration de la puissance de Lakam Ha.

711 :         siège de Lakam Ha par le roi de Tonina.

799 :         début du règne du dernier roi connu, Janaab' Pakal III. Début de l'abandon de la cité.

XVIème siècle : la cité et la région sont tombées dans l'oubli.

1567 :       fondation de Santo Domingo de Palenque par Pedro Lorenzo de la Nada

1773 :       premier intérêt pour le site archéologique

1785 :       premier relevé effectué par l'architecte Antonio Bernasconi

1807 :       expédition dirigée par Guillermo Dupaix, avec le dessinateur Luciano Castañeda

1822 :       premier livre sur Palenque publié à Londres : Descriptions of the Ruins of an Ancient City, discovered near Palenque (« Description des ruines d’une cité ancienne, découverte près de Palenque »)

1834 :       deux autres publications

1832 :       étude du site par Jean-Frédéric Waldeck, antiquaire, cartographe et explorateur français

1866 :       publication des dessins de Waldeck

1840 :       étude du site par John Lloyd Stephens (américain) et Frederick Catherwook (anglais)

1841 :       publication par Stephens de ses descriptions et des illustrations de Catherwook dans Incidents of Travel in Central America, Chiapas and Yucatán

1858 :       premières photographies par le français Désiré Charnay

1890 :       expédition du britannique Alfred Maudslay , photographies et moulages.

1923 :       expéditions de FransBlom, cartographie du site

1949 à 1952 :  étude et fouilles, dirigées par le mexicain Alberto Ruz Lhuillier, mandaté par le gouvernement mexicain (Instituto Nacional de Antropología e Historia - INAH) : découverte du tombeau de K'inich Janaab Pakal I sous le Temple des inscriptions

1970 :       fouilles par Jorge Acosta (INAH), construction du musée du site (dédié à Alberto Ruz L'Huillier)

1973 :       1ère édition des "Mesas Redondas" (tables rondes) de Palenque, organisées par Merle Greene Robertson, réunissant les spécialistes du monde Maya

1981 :       le site est déclaré "zone protégée"

1987 :       inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO

 

Palenque-juin2010-047a

Le Palais

 

Palenque-juin2010-054aDétail d'un bas-relief du Palais

 

Palenque-juin2010-081a

La tour du Palais

 

Palenque-juin2010-089a

Une galerie du Palais

 

Palenque-juin2010-105a

Cour intérieure du Palais

 

Palenque-juin2010-363aGalerie sous le Palais

 

Palenque-juin2010-126a

vue d'ensemble du Palais

 

Palenque-juin2010-179a

Vue d'ensemble du Palais, vu du Groupe de la Croix

 

Palenque-juin2010-343a

Le groupe de la Croix, vu du Palais

 

Palenque-juin2010-378a

Cour centrale du groupe de la Croix, vu du temple de la Croix Fleurie

 

Palenque-juin2010-136a

Le temple de la Croix

 

 

Palenque-juin2010-394a

Temple du Soleil, vu du temple de la Croix

 

Palenque-juin2010-377a

Temple du Soleil, et deux disciples

 

Palenque-juin2010-153a

Intérieur du temple du Soleil, et son prêtre orange

 

Palenque-juin2010-393a

Bas-relief du temple XIV

 

Palenque-juin2010-411a

Le Palais et le temple des Inscriptions, vus depuis le temple de la Croix

 

Palenque-juin2010-413a

Idem !

 

Palenque-juin2010-319a

Le temple des Inscriptions

 

Palenque-juin2010-302aTemple des Inscriptions

 

Palenque-juin2010-304aDétail du temple des Inscriptions

 

Palenque-juin2010-183a

Temple du Comte

 

Palenque-juin2010-424aRepos de l'explorateur sur le temple du "groupe nord"

 

Palenque-juin2010-372a

 

Palenque-juin2010-291a

 

Palenque-juin2010-512aConstruction "dans la jungle"

 

Palenque-juin2010-218a

Mur de glyphe, musée

 

Palenque-juin2010-220a

Détails

 

Palenque-juin2010-462a

K'inich Janaab Pakal I (ou II), bas-relief du musée

 

Palenque-juin2010-234a

Pièce du musée

 

Palenque-juin2010-497a

Reconstitution du sarcophage du roi Pakal, au musée

 

Palenque-juin2010-482a

Détail du sarcophage

 

Palenque-juin2010-489aPièce du musée

 

Palenque-juin2010-plan

MexiqueCarte1-Palenque

 

Palenque-juin2010-323a

Le roi Pakal et son temple


 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Yolio
  • Le blog de Yolio
  • : Il faut être curieux de tout. N'hésitez pas à laisser vos commentaires, impressions… Ou plus simple : inscrivez-vous à la newsletter pour toutes les nouveautés en temps réel :)
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens