Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 12:31

.

Samedi : levés 5h, partis 5h30 ! La neige, ça se mérite. Et pour être sur d'arriver dans de bonnes conditions, nous avons choisi l'option "train + bus". Départ 7h42 de Paris, arrivée 12h05 à Modane. Et le bus nous dépose à Lanslebourg à 13h15. Facile, pas d'énervement, pas de bouchon… Simplement à supporter un abominable bambin dans le train… Mais je vous dirai un autre jour ce que je pense de l'autorité parentale, et surtout de ses défaillances…

  

 

Lanslebourg ! Identique à elle-même, cette petite station familiale des Alpes a peu changé depuis 10 ans que nous la fréquentons maintenant. Prise en compte du logement, puis achat des forfaits, puis location des skis et du surf, avec un brin d'organisation, à 15h nous sommes prêts pour notre premier contact avec le domaine. Et cette année, nous avons la bonne surprise de voir que le domaine de Valcenis (Lanslevillard et Lanslebourg) a été raccordé avec le domaine de Termignon. Bonne nouvelle, ça nous fera de nouvelles pistes à tester. Mauvaise nouvelle, ça a fait augmenter le forfait (144 € hors assurance, 159 € avec assurance, dont 3 € de caution), mais bon, ça va dans le bon sens. Et pour l'achat de notre forfait 6 jours (dimanche à vendredi), nous avons droit à l'après-midi du samedi gratuit.

 

Donc nous voilà tout équipé pour faire notre début sur le tapis neigeux. Juste 2 heures, histoire de reprendre un peu ses marques et retrouver les sensations et reflexes salutaires.

 

 

Dimanche : réveil tardif, et nous revoilà sur les pistes. Ben, c'est sympa, et comme les gros niais que nous sommes, nous n'avons pas mis de crème solaire et nous rentrons rouges comme des poivrons (rouges), avec un bon coup de soleil. C'est qu'il a fait un soleil superbe toute la journée. Nous avons même vu un abominable surfeur des neiges s'élancer torse nu sur les pistes… Enfin, c'est un surfeur, donc on l'excuse, on sait qu'ils ne sont pas tout à fait comme tout le monde (sauf le surfeur de notre petit groupe bien sûr ! J)… Et pour le soir, crêpes, miam.

 

Lundi : toujours un magnifique soleil, et de la bonne neige. Tout va bien en somme ! Et pour le soir, raclette ! On fait dans le local.

 

Mardi : toujours un magnifique soleil, et de la bonne neige. Tout va bien.

 

Mercredi : toujours un magnifique soleil, etc…

 

Jeudi : toujours … soleil, etc… Ce midi, c'est déjeuner sur les pistes : une tarte salée sur salade pour l'un, et une tartine de reblochon et lardons pour l'autre. Et pour le soir, crêpes, pour voir si elles sont aussi bonnes que celles du lundi. Et bien non, elles sont encore mieux.

 

 

Vendredi : toujours … soleil … et bien non ! Pour me faire mentir, un gros nuage s'est planté sur la montagne. Nous faisons une première sortie sur les pistes de Termignon, sur un versant hors d'atteinte du nuage et encore exposé au soleil. Un tour de chauffe, tranquille. Puis nous montons vers le sommet, invisible vu d'en bas car complètement dans le nuage. Le vent a tout son temps pour nous geler sur le télésiège qui prend tout son temps pour nous monter à 2800 mètres. Les flocons de neige gelée nous fouettent le visage, enfin les espaces du visage non couverts par le bonnet (qui descend sur les oreilles, autrement il n'y aura plus qu'à les décrocher pour les faire dégeler sur le radiateur), les lunettes, l'écharpe en cache-nez, le col montant du manteau… Il ne reste plus grand-chose à l'air libre, mais c'est déjà bien suffisant ! Puis nous nous élançons sur la piste … gelée elle aussi. Le vent a fait son œuvre, et ça donne l'impression d'être sur un glacier bien pentu. Moralité, pour les petites natures que nous sommes, une descente comme celle là nous suffira, surtout que c'est bien physique de glisser et tourner sur la glace. Du coup, il est tôt ! Plus qu'à rendre le matériel, et se faire un après-midi lecture, au chaud ! Mais il ne faut pas oublier de faire quelques courses pour prolonger les vacances une fois rentrés. Et quel meilleur moyen qu'en se ramenant un bon morceau de Beaufort local, et quelques saucissons…

 

Samedi : levés 8h, petit-déjeuner œufs brouillés, lards poêlé. Puis nettoyage de l'appartement, et nous voilà à la porte à 9h, pour un départ du bus à 10h ! Alors nous nous attardons à une terrasse, pour un petit café, au soleil. Oublié le nuage de la veille. Et l'échéance arrive : bus, trains, métro, bus, voiture… et enfin la maison.

Repost 0
Published by Yolio - dans mon petit coin
commenter cet article
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 23:40

.

benabar-afficheQue du bon dans ce concert, au Zénith de Paris.

 

benabar-charlotte-marinD'abord avec une première partie surprenante et très rafraichissante, menée tambour battant par la dynamique Charlotte Marin. De l'humour, de la chanson… très sympa.


 

Et puis le gros morceau : Benabar. C'est rythmé, poétique, caustique, musical, plein de bonne humeur, … Il chante, il danse (enfin, c'est "sa" danse ! J), il bondit. Entouré de sa bande de zicos, c'est un moment de bonheur, aussi musical que visuel, un véritable spectacle plein de vie.

 

Deuxième concert de Benabar auquel j'assiste, deuxième carton plein.

 

En tournée sur toute la France en 2009, ne laissez pas passer une si bonne occasion de faire le plein d'énergie et de bonne chanson française.

Repost 0
Published by Yolio - dans arts-spectacles
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 23:20

 
Armes du royaume de Norvège

 

 

De gueules au lion couronné d'or tenant dans ses pattes une hache d'argent, emmanchée du second.

 

A partir du lion de Brabant (armes de la Belgique), il a suffit d'ajouter une couronne et de changer les couleurs pour obtenir les armes du royaume de Bulgarie. Maintenant, en ajoutant une hache dans les pates avant du lion, on obtient les armes du royaume de Norvège.

 

Lorsque la Norvège recouvra sa totale indépendance en 1905, les vieilles armes du royaume furent un peu rafraichies, ce qui se manifesta par un raccourcissement du manche de la hache qui descendait avant jusqu'aux pates arrières.

 

Le nouveau roi, Haakon VII était, avant son élection, le prince Charles de Danemark. Il adopta les armes de son royaumes, que portèrent ses héritiers, Olav V et l'actuel roi Harald V.

Repost 0
Published by Yolio - dans héraldique
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 20:36


pommes-appareilL'éplucheur-évideur-trancheur

Quel merveilleux appareil ! J'espère que son inventeur a reçu honneurs et décorations pour son génie.

 

L'éplucheur-évideur-trancheur (1) est un instrument déconcertant de simplicité et d'efficacité.

 

 

Certes, ce n'est pas une nouveauté. Certes, ce n'est pas non plus un concentré de technologie. Certes, ce n'est pas plus l'invention révolutionnaire qui amènera la paix dans le monde… Mais tout de même, après un lourd passif de tarteur (2), et principalement tarteur à la pomme, c'est comme une révélation.

 

Le geste technique consiste à bien viser au moment de l'embrochage de la pomme sur la tige-guide. Toute mauvaise manipulation entrainerait un creusement désaxé fortement préjudiciable pour la suite des opérations.

 

pommes-epluchuresMais si le geste est sur et adroit, il n'y a plus qu'à entamer un lent mouvement rotatif au moyen de la manivelle prévue à cet effet, et, sourire aux lèvres et cœur à l'ouvrage, observer benoitement la mécanique opérer. Alors, sous nos yeux écarquillés, la pomme entame son voyage, qui la mène sur le premier ustensile : l'éplucheur. Petit plaisir simple que d'observer la naissance puis l'étirement de ce long et fin ruban de peau qui laisse la pomme aussi pelée que le crane du chauve après la chute du dernier cheveu.

 

 

pommes-trognonsMais à peine pelée, l'inexorable mécanique approche la pomme du couple infernal évideur-trancheur. Ainsi, sous l'œil jubilatoire du cuisiner triomphant, le supplice de la pomme est consommé alors que les deux lames créent le cylindre-trognon et le serpentin charnu qui, pour l'instant, conserve l'apparence d'une pomme. Si tôt récupéré, si tôt tranché. Coupée en son diamètre, la pomme-serpentin livre son secret : les tranches de pommes, toutes prêtes à être réparties sur le fond de pate !

 

 


pommes-1Et là, le mystère se fait jour. Ma niaiserie culinaire me navre alors que je constate que depuis des années je m'évertue à faire des tranches de pomme dans le sens vertical, reproduisant l'imbécile vecteur de la pesanteur universelle allant du haut vers le bas, alors qu'en 30 secondes je viens de fabriquer des tranches de pommes dans l'horizontalité du fruit !





 

Que parfois les choses peuvent prendre un sens bien différent lorsqu'elles sont mises à l'horizontal !

 


_______

(1) Mot qui existe, mais à la définition surprenante (évideur : ouvrier qui fait la cannelure longitudinale des aiguilles et qui en arrondit la tête - Littré édition 1872-1877). On dira donc que pour moi, c'est que ce qui enlève le trognon des pommes !

(2) Mot qui n'existe pas ! Mais je trouve ça sympa. Donc on dira que le tarteur, c'est celui qui confectionne des tartes (à défaut de les distribuer).

Repost 0
Published by Yolio - dans ma cuisine
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 17:05

 

 

Armes du royaume de Bulgarie

 

 

De gueules au lion d'or armé et lampassé de sinople, coiffé d'une couronne fermée d'or.

 

Construites à partir des armes du royaume de Belgique, les armes du royaume de Bulgarie présentent le même lion, mais couronné.

 

Ces armes sont apparues dès la création de la principauté en 1878, dont le premier souverain fut Alexandre de Battenberg (1879). Après avoir reçu la Roumélie orientale, il composa un blason reprenant les armes des deux territoires, et celui de sa famille (rameau morganatique de la famille de Hesse).

 

Dès 1886, Alexandre est contraint à l'abdication, et le trône est proposé à plusieurs princes européens. En 1887, le duc Ferdinand de Saxe-Cobourg-Gotha accepte la couronne de Bulgarie. Dès lors, les armes du royaume et de ses rois se confondirent dans ce simple lion couronné.

 

Les armes de la république de Bulgarie sont constituées de ce lion.

Repost 0
Published by Yolio - dans héraldique
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 11:15

.

 

MarcoPolo-pietragallaPeut-être un manque de réceptivité de ma part, peut-être un manque d'envie de communiquer du plaisir au public de leur part… Je ne sais pas. Mais je reste un peu sur ma faim après ce spectacle.

 

Il y a de belles choses, dans certains mouvements, dans l'animation vidéo du mur d'arrière-scène, dans les costumes, dans le choix des musiques et le mélange des chants et sonorités…

 

Mais…

Et je ne sais pas exactement ce qu'est ce "mais"…

 

Une première partie plutôt fluide, tournée vers un espace poétique et introspectif intéressant.

 

Une seconde qui se voulait peut-être plus tonique mais qui ne m'a pas accroché. De plus, si l'utilisation du mur vidéo est une bonne idée pour avoir un décor vivant et changeant qui accompagne l'action de la scène, je ne viens pas voir un spectacle vivant pour voir un dessin animé. La danse virtuelle du "manga dansé", je n'ai aucun intérêt à aller la voir en grand écran au palais des congrès.

 

Il ne faut cependant pas minimiser le travail personnel et collectif des danseurs et de toute la troupe. Il y a un vrai travail de fond, avec une vraie réflexion. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde...

 

Nul doute que les véritables aficionados de Pietragalla soient intarissables sur le génie de ce spectacle.

Repost 0
Published by Yolio - dans arts-spectacles
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 22:53

.


UNDERWORLD3LESOULEVEMENT2Ce troisième volet de la saga "Underworld" nous plonge dans l'univers moyenâgeux de la lutte entre les deux clans éternellement rivaux des vampires et des lycans.

 


Comme les deux précédents volets, c'est une réussite.

 

Décors, costumes, maquillages… tout est extrêmement soigné. L'histoire est un peu bateau, énième resucée de la révolte des esclaves et des amours impossibles entre membres de clans différents, mais ce n'est pas le plus important du film. Il est plus intéressant de se laisser imprégner de l'univers sombre de cette cité vampire, d'observer les expressions des visages, la froideur extérieure des personnages qui dissimule des sentiments plus humains. Enfin, il faut se laisser bluffer par les effets spéciaux et les loups-garous les plus achevés qu'il nous ait été proposé jusqu'à présent.

Repost 0
Published by Yolio - dans arts-spectacles
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 20:31


Tous les Casimir ne sont pas orange !

 

Aujourd'hui, 4 mars 2009, nous fêtons les Casimir.

 

Tout le monde a maintenant en tête l'image enfantine de ce gros dinosaure orange vivant sur son ile où "c'est tous les jours le printemps".

 

Mais ce prénom d'origine slave, très peu usité de nos jours, fut celui de nombreux personnages historiques.

 

Saint Casimir

 


Second fils du roi Casimir IV Jagellon de Pologne et d'Elisabeth d'Autriche, Casimir (1458-1484) reçut l'enseignement de l'humaniste Philippe Bonacorsi (Callimaque). CasimirIV établit le prince Casimir en Hongrie comme anti-roi contre Matthias Ier Corvin (1470-1471), mais la tentative avorta. Le prince gouverna ensuite la Pologne pour le compte de son père, parti établir le prince Jean-Albert en Lituanie.

Extrêmement pieux et dévot, le prince Casimir refusa de se marier, repoussant même la main de la fille de l'empereur Frédéric III (1481).

Il mourut de la tuberculose le 4 mars 1484, et fut inhumé dans la chapelle Notre-Dame de la cathédrale de Vilnius, capitale de la Lithuanie, et ses reliques sont maintenant dans la chapelle Saint-Casimir.

Il laissa une image de piété et de dévouement aux pauvres si grande qu'il fut canonisé en 1522 par le pape Adrien VI. Il devint le patron de la Lithuanie (1613) et de la Pologne (1636). En 1948, Saint-Casimir devint le patron spécial de toute la jeunesse et fut déclaré "modèle de pureté".

 

Les rois, ducs……et présidents

 

En Pologne, les rois :

Casimir Ier le Restaurateur (1039-1058) [dynastie des Piast]

Casimir II le Juste (1177-1194) [dynastie des Piast]

Casimir III le Grand (1333-1370) [dynastie des Piast]

Casimir IV (1447-1492) [dynastie des Jagellon]

Jean II-Casimir V (1648-1668) [dynastie des Vasa]

 

En Silésie, les ducs [dynastie des Piast] :

Casimir de Silésie-Opole (1211-1230)

Casimir de Silésie-Bytom (1280-1312)

Casimir Ier de Silésie-Cieszyn (1314-1358)

Casimir de Silésie-Kozle (1336-1342)

Casimir de Silésie-Oswiecim (1414-1434)

Casimir II de Silésie-Cieszyn (1452-1528)

Casimir de Silésie-Zator (1468-1490)

Frédéric-Casimir de Silésie-Cieszyn (1560-1571)

 

En Mazovie, les ducs [dynastie des Piast] :

Casimir Ier de Mazovie-Varsovie (1341-1355)

Casimir II de Mazovie-Belz (1426-1442)

Casimir III de Mazovie-Plock (1454-1475)

 

En Poméranie, les ducs :

Casimir Ier, duc de Poméranie-Stettin (1156-1180)

Casimir II, duc de Poméranie-Demmin (1187-1220)

Casimir III, duc de Poméranie-Stettin (1368-1372)

Casimir IV, duc de Poméranie-Slupsk (1374-1377)

Casimir V, duc de Poméranie-Stettin (1413-1435)

 

En Courlande, le duc :

Frédéric II-Casimir (1681-1698) [dynastie Kettler]

 

En Palatinat, le comte palatin :

Jean-Casimir, comte palatin de Neustadt (x-1592) [dynastie Wittelsbach]

 

En Allemagne, l'archevêque et prince-électeur de Mayence :

Anselm-Casimir Wombolt von Umstoldt (1629-1647)

 

En France, le président de la république (IIIème république) :

Jean Casimir-Périer (1894-1895)


 

Et bien d'autres encore, dans les pays de peuplement slave…

Repost 0
Published by Yolio - dans histoire
commenter cet article
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 22:37

 

Armes du royaume de Belgique

 

 

De sable, au lion d'or, armé et lampassé de gueules (dit de Brabant)

 

Ces armes sont d'une très belle simplicité. Elles se confondent avec les armes du roi des Belges.

 

Cependant, à l'origine, les armes de Léopold Ier, 1er roi des Belges, étaient une composition complexe alliant les armes du royaume de Grande-Bretagne, du royaume de Brunswick, de la famille de Saxe et, sur le tout, celles du Brabant.

 

Léopold II ne porta plus que de Brabant chargé de Saxe. Albert Ier, dans le contexte de la 1ère Guerre mondiale, enleva la référence à la Saxe allemande pour ne garder que de Brabant.

 

Repost 0
Published by Yolio - dans héraldique
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 23:52


Bagration-David-AnneQuand l'amour a rendez-vous avec la raison

 

Le 8 février 2009, David Bagration-Mukhrani et Anne Bagration-Gruzinsky ont convolé en de joyeuses noces à Tbilissi, capitale de la Géorgie.

 

La belle affaire me direz-vous. Mais aussi anodine que cette information puisse paraître pour le reste de l'humanité, elle n'est pas sans intérêt tant pour les Géorgiens que pour les monarchistes de tout poil.

 

Vous avez dit "Bagration" ?

 

Le nom même de "Bagration" n'évoque peut-être plus grand chose pour le public non averti. Il se trouve que ce nom est pourtant celui de l'une des plus vieilles dynasties de la planète !

 

Les Bagrations ont régné sur le Caucase du VIIIème au XIXème siècle, sur divers Etats qui se sont succédés ou ont coexistés. Au gré des regroupements ou divisions des populations du Caucase, les Bagrations ont étendu leur emprise sur les différents états géorgiens, et ont régné sur le premier royaume de Géorgie (1008-1490). En 1490, cet Etat se désintègre et laisse place aux trois royaumes d'Iméréthie, de Karthli et de Kakhétie dirigés par des branches distinctes de la famille.

 

Trois siècles plus tard, en 1712, Teimouraz de Kakhétie épouse Thamar de Karthli. En 1744, dans le contexte troublé de l'occupation du Caucase par les armées du Shah de Perse, Teimouraz, déjà roi de Kakhétie depuis 1732, devient également roi de Karthli avec son épouse qui devient reine sous le nom de Thamar II. Après quelques pérégrinations, leur fils Héraclius II (1721-1798) réunit donc ces deux couronnes (Kakhétie 1744, Karthli 1762), restaurant ainsi le royaume de Géorgie.

 

Georges XII (1746-1800), fils de Héraclius II, fut le dernier roi de Géorgie (1798-1800).

 

L'imbroglio dynastique et les prétendants 

 

Lorsque la Géorgie fut annexée par l'Empire Russe (1800), les tsars intégrèrent la famille royale et les principales familles nobles de Géorgie dans la noblesse russe.

 

Les descendants de Georges XII reçurent le titre de princes Gruzinsky. Après extinction des deux branches ainées (celle du régent David et celle du prince Jean [Ioan]), la prétention Gruzinsky au trône de Géorgie passa à la 3ème branche (issue du prince Bagrat). Le prétendant Gruzinsky actuel est le prince Nugzar, père d'Anne, la jeune épousée.

 

Cependant, comme rien n'est simple dans les montagnes caucasiennes, l'accession au trône de la reine Thamar II de Karthli s'était faite au détriment de la descendance de Bakar I, frère ainé de la reine. Ainsi, dès 1744, une ligne de prétendants au trône de Karthli disputa-t-elle ce trône, puis le trône de Géorgie, à la ligne royale officielle. Elle fut qualifiée de "légitimiste" car elle ne reconnaissait pas la succession par les femmes et ne donnait de légitimité qu'à la descendance masculine du roi Vakhtang I, père de Bakar I et de Thamar II. A l'extinction de la branche ainée de la maison de Karthli, la branche cadette titrée "princes de Mukhran" reprit la prétention au trône de Géorgie.

 

Le prétendant Mukhrani, le prince David, le jeune épousé, est donc l'ainé de la famille Bagration depuis la disparition de son père, le prince Bagration-Mukhrani Georges (XIV), en 2008. 

  

Pourquoi ce mariage est-il important pour la Géorgie ? 

 

Ce mariage vient sceller la réconciliation entre les deux branches prétendantes au trône de Géorgie. La postérité de cette union sera indiscutablement héritière des deux lignes et des deux modes de succession :

- "légitimiste" des Bagration-Mukhrani, puisque constituant la branche ainée de toute la dynastie,

- "traditionnaliste" des Bagration-Gruzinsky, puisque reconnaissant la succession traditionnelle au trône de Géorgie via la reine Thamar II et la princesse Anne.

 

Ce mariage donne donc un nouvel élan à la cause monarchiste en Géorgie car elle permet d'aborder l'avenir en un front uni.

 

Et l'avenir de la monarchie géorgienne n'est pas qu'une vue de l'esprit.

 

L'euphorie de l'indépendance de 1991 a été singulièrement tempérée par l'exercice de la démocratie dans la nouvelle république. En effet, les présidents Gamsakhourdia, Chevarnadzé et Saakachvili furent tour à tour porteur d'espoir au moment de leur élection, mais ils ne parvinrent pas à imposer un modèle de gouvernement satisfaisant, jugé ou trop autoritaire ou corrompu.

 

Ainsi, à l'occasion de la crise politique de 2007, le chef de l'Eglise orthodoxe géorgienne, le patriarche Ilias II, prit-il officiellement position pour la monarchie. Certains partis d'opposition portèrent le débat au parlement, sans qu'il ne soit cependant officiellement débattu.

 

La guerre de l'été 2008 contre la Russie a occulté le débat, mais le mariage en grandes pompes de David et Anne Bagration vient de le remettre sur le devant de la scène.

 

Bien sur, ce n'est pas un mariage, ni même une hypothétique restauration royale qui feront disparaître d'un coup de baguette magique les difficultés politiques et économiques de la Géorgie. Cependant, la réflexion qui entoure ce débat doit permettre au peuple géorgien de redécouvrir son histoire, de se réapproprier son âme et d'envisager un avenir constructif et rénové.

 

Pourquoi ce mariage est-il important hors de Géorgie ? 

 

Il est réconfortant, en ce début de XXIème siècle, qu'un peuple se pose la question du retour de son roi.

 

Tout d'abord, parce qu'il voit dans ce mode de gouvernement un renforcement du système démocratique qui lui a maqué si longtemps. Puis parce qu'il ne constitue pas un retour un arrière, mais bien un accompagnement du futur tout en renouant avec le cadre séculaire de la construction de ce peuple.

 

L'exemple géorgien est donc là pour montrer qu'il ne faut pas s'interdire de réver, et que ce rêve n'a rien de déraisonnable.

 

 

Repost 0
Published by Yolio - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Yolio
  • Le blog de Yolio
  • : Il faut être curieux de tout. N'hésitez pas à laisser vos commentaires, impressions… Ou plus simple : inscrivez-vous à la newsletter pour toutes les nouveautés en temps réel :)
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens