Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 22:23

FrenchCancan-01.

 

French Cancan "spirit of Paris", théâtre Le Palace, à voir et revoir

 

Durant tout le spectacle, le mot le plus juste c'est "le plaisir". Ce n'est que du plaisir : les musiques, les voix, les chorégraphies, l'énergie et la force des danseurs, les costumes… Tout est là pour donner du plaisir. La joie et l'énergie des artistes sont communicatives à toute la salle.

 

Construites autour de grands thèmes d'Offenbach, les musiques débordent largement sur d'autres univers, soit par le voyage en passant par l'Inde ou le Brésil, soit par le genre, avec la techno, le classique ou bien encore une nouvelle version de la complainte de la butte... Mais également, des moments de pure sensibilité, notamment lors de la reprise très émouvante "Des amants de Saint-Jean".

  

Je voudrais signaler également un moment de poésie, très serein, très beau : la scène de "Belle nuit, ô nuit d'amour" (Les contes d'Hoffmann, Offenbach). Chaque composante de cette scène est un ravissement à elle toute seule : la musique tout d'abord, avec ce duo féminin poignant sur une orchestration raffinée, la chorégraphie (duo masculin, duo féminin, groupe, placement des chanteurs...), la mise en scène, la lumière... Bref, c'est un joyau.

 

Mention spéciale également pour les costumes !

 

Inutile de chercher une trame compliquée, une ligne dramatique intense et tortueuse… Non, ce n'est assurément pas une comédie tragique grecque dans laquelle tout le monde meurt à petit feu. Non, c'est un divertissement à l'histoire légère, qui n'est vraiment qu'un prétexte à pousser de la voix (mon coup de cœur pour Régis Mengus) et se plonger dans des tableaux aux chorégraphies fortes ou sensibles (coups de cœur pour Thierry Amsellem et Lionel Le Guevellou). Mais chapeau à tout le monde pour ce French Cancan "spirit of Paris" !

 

En espérant que ce spectacle connaîtra une tournée bien méritée.

 

Pour avoir un aperçu :

 

http://www.youtube.com/watch?v=9HAIXOjY5-U

 

http://www.theatrelepalace.fr/programme/spectacles-et-concerts/french-cancan-au-palace.html

 

https://www.facebook.com/frenchcancantheshow

 

FrenchCancan-02

 

Repost 0
Published by Yolio - dans arts-spectacles
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 16:38

.

 

PrincesseElide-1La princesse d'Elide, de Molière, l'amour transcende les classes sociales

 

 

C'est une qualité que j'aime en un monarque,

La tendresse de coeur est une grande marque,

Et je crois que d'un prince on peut tout présumer

Dès qu'on voit que son âme est capable d'aimer.

 

La princesse d'Elide, Molière

(Arbate, acte I scène 1)

 

 

Bois, prés, fontaines, fleurs qui voyez mon teint blême,

Si vous ne le savez, je vous apprends que j'aime;

Philis est l'objet charmant

Qui tient mon coeur à l'attache,

Et je devins son amant

La voyant traire une vache.

Ses doigts tout pleins de lait, et plus blancs mille fois

Pressaient les bouts du pis d'une grâce admirable:

Ouf! Cette idée est capable

De me réduire aux abois.

 

La princesse d'Elide, Molière

(Moron, 2ème intermède scène 1)

 

 

PrincesseElide-2Les femmes sont des animaux d'un naturel bizarre, nous les gâtons par nos douceurs, et je crois tout de bon que nous les verrions nous courir, sans tous ces respects, et ces soumissions où les hommes les acoquinent

 

La princesse d'Elide, Molière

(Moron, acte III scène 2)

 

 


Repost 0
Published by Yolio - dans arts-spectacles
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 23:40

.

 

Pape-FrancoisI-3François Ier, 366ème pape

 

Ce 13 mars 2013, il n'aura fallu que 5 scrutins pour que les cardinaux élisent le nouveau pape, le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio.

 

Pour sa première apparition au balcon de la basilique Saint-Pierre du Vatican, en 5 minutes, ce premier pape sud-américain (et américain tout court) a donné le ton de son pontificat.

 

Tout d'abord par son nom de règne : François Ier. En référence à Saint François d'Assise, défenseur des pauvres et d'un équilibre subtil entre les hommes et les animaux (la nature en général).

 

Ensuite, par sa première allocution : un bonsoir, une pirouette humoristique sur le fait que les cardinaux sont allés chercher au bout du monde le nouvel évêque de Rome, et ensuite son message. Et quel message. Rien de politique, rien de polémique. Et pourtant, c'est tout un programme. En direct, devant toutes les télés du monde (6000 accréditations de journalistes), le nouveau pape entame un "Notre Père" suivi d'un "Je vous salue Marie". On pourrait penser que c'est un peu réducteur, comparé au "N'ayez pas peur" de Jean-Paul II. Mais cela pourrait bien être un vrai programme politique et évangélique. Un recentrage sur le cœur d'activité de l'institution ? Une promesse de reconquête des brebis égarées ?

 

"J'adresse au Pape François I mes félicitations les plus chaleureuses et mes voeux très sincères pour la haute mission qui vient de lui être confiée à la tête de l'Eglise catholique pour faire face aux défis du monde contemporain" (François Hollande).

 

Pas mieux à dire que notre président !

 

 

Maintenant, il n'y a plus qu'à voir ce que François Ier fera de son pontificat… Sera-t-il le pape de Vatican III ?

 

Repost 0
Published by Yolio - dans actualité
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 21:20

.

 

Bonampak-juin2010-112aBonampak aux "murs peints"

 

Le site de Bonampak (Etat du Chiapas) est proche de celui de Yaxchilan, en plein pays maya à la frontière du Guatemala. Il est donc aisé de le visiter au cours d'une même expédition.

 

Son âge d'or se situe entre 580 et 800.

 

Le site est de petite taille. Autour d'une esplanade (la Grande Place), se trouvent les divers bâtiments et les pyramides. Lorsque l'on arrive sur le site, on ne peut pas manquer la grande pyramide (l'Acropole) qui se dresse sur le côté opposé de la Grande Place. Ce grand mur de pierre est couronné de plusieurs petits temples. Les constructions s'étendent sur la colline et les escaliers de pierre se perdent au milieu des arbres, sans que l'on voit maintenant à quoi ils pouvaient servir et quel lieu ils desservaient.

 

Le principal attrait sur site, outre sa fusion avec la nature environnante, consiste en ses peintures. D'ailleurs, le nom de Bonampak signifie "murs peints" en maya… Les intérieurs de 3 temples sont entièrement peints de fresques sur plâtre datées de 790 et découvertes en 1946, qui représentent des scènes du règne du roi Chaan Muan.

 

La première scène représente une cérémonie d'investiture d'un héritier d'une famille noble. C'est l'occasion de voir les costumes de la noblesse, des prêtres, et des instruments de musique.

 

La deuxième scène est une scène guerrière. Les vaincus sont présentés au roi Chaan Muan après avoir été suppliciés.

 

La troisième scène est une cérémonie religieuse au cours de laquelle les nobles, au milieu des représentations des dieux joués par des danseurs, font offrande de leur propre sang en se perçant la langue.

 

Pour voir le carnet de route de tout le voyage au Mexique : http://yolio.over-blog.com/article-voyage-au-mexique-enchantement-et-decouverte-itineraire-2-4-54664034.html

 

 

Bonampak-juin2010-003a

 

Bonampak-juin2010-112a

 

Bonampak-juin2010-007a

 

Bonampak-juin2010-031a

 

Bonampak-juin2010-035a

 

Bonampak-juin2010-134a

 

Bonampak-juin2010-046a

 

Bonampak-juin2010-054a

 

Bonampak-juin2010-121a

 

Bonampak-juin2010-094a

 

Bonampak-juin2010-075a

 

Bonampak-juin2010-167a

 

Bonampak-juin2010-084a

 

Bonampak-juin2010-site

 

MexiqueCarte1-Bonampak


Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 23:10

.

 

Béatrice Ière, reine des Pays-Bas


PaysBas-BeatriceI

 

Nom du souverain :

Beatrice Ière (Beatrix)

Titre :

reine des Pays-Bas

Date naissance :

31 janvier 1938 

Date accession :

30 avril 1980

Nom de la dynastie :

Orange-Nassau (Lippe-Biesterfeld)

Parents :

Bernhard de Lippe-Biesterfeld et Juliana Ière des Pays-Bas

Nom conjoint :

Claus von Amsberg

Date naissance conjoint :

6 septembre 1926

Décès du conjoint :

6 octobre 2002

Date mariage :

10 mars 1966

 

 

Née en 1938, la très jeune princesse Béatrice est deux fois princesse. Par sa mère, la reine Juliana, elle est princesse des Pays-Bas, et par son père Bernhard de Lippe-Biesterfeld, elle appartient également à la famille princière de Lippe (Allemagne), souveraine jusqu'en 1918.

 

En raison de l'invasion allemande en 1940, elle part avec ses parents (alors couple héritier) pour le Royaume-Uni (Londres), puis au Canada (Ottawa). Une première sœur, Irène, nait en 1939, une seconde sœur, Margriet, en 1943 et enfin une troisième sœur, Christina, en 1947. La famille rentre aux Pays-Bas en 1945.

 

Le 6 septembre 1948, sa grand-mère Wilhelmine Ière abdique en faveur de sa mère Juliana Ière, ce qui fait de Béatrice la nouvelle héritière du trône des Pays-Bas. La jeune princesse est diplômée en art et littérature antique (1956), et en droit (1961).

 

Elle fait la connaissance en 1962 d'un diplomate allemand de 12 ans son ainé, Claus von Amsberg, qu'elle épouse en 1965, après diverses controverses.

 

 

Le couple a 3 enfants, que des garçons :

- le prince Willem-Alexander (né en 1967), marié en 2002 à Máxima Zorreguieta (née en 1971), d'où 3 filles : Amalia (née en 2003), Alexia (née en 2005) et Ariane (née en 2007) :

- le prince Johan-Friso (né en 1968), marié en 2004 à Mabel Wisse Smit (née en 1968). Ce mariage n'ayant pas été approuvé par le Parlement, le prince a perdu ses droits à la couronne. Depuis un accident de ski en 2012, le prince est dans un coma de longue durée. Le couple à 2 filles : Luana (née en 2005) et Zaria (née en 2006) ;

- le prince Constantijn (né en 1969), marié en 2001 à Laurentien Brinkhorst (née en 1966), d'où 3 enfants : Eloise (née en 2002), Claus-Casimir (né en 2004) et Leonore (née en 2006).

 

Le 30 avril 1980, l'abdication de sa mère Juliana Ière permet à Béatrice de devenir la reine Béatrice Ière.

 

En 2002, le prince Claus décède, suivit en 2004 par la princesse (ex reine) Juliana et par le prince Bernhard.

 

Le jubilé d'argent, en 2005 est l'occasion de festivités dans tout le pays, et d'une tournée dans toutes les provinces des Pays-Bas et de l'outre-mer néerlandais.

 

Béatrice Ière a annoncé son intention d'abdiquer. Pour cela, elle choisit la date anniversaire de son début de règne, le 30 avril, qui est aussi le Jour de la Reine. Son fils ainé, le prince Guillaume-Alexandre (Willem-Alexander) sera donc appelé à lui succéder. Elle sera par la suite appelée "Son Altesse royale la princesse Beatrix des Pays-Bas, princesse d'Orange-Nassau".

 

 

Les dix premiers successibles avant l'abdication de Béatrice Ière :

 

1-   le prince Guillaume-Alexandre d'Orange-Nassau (1967), fils de la reine Béatrice Ière, épouse (2002)  Máxima Zorreguieta (1971) ;

2-    la princesse Catharina-Amalia d'Orange-Nassau (2003), fille du prince Guillaume-Alexandre ;

3-    la princesse Alexia d'Orange-Nassau (2005), fille du prince Guillaume-Alexandre ;

4-    la princesse Ariane d'Orange-Nassau (2007), fille du prince Guillaume-Alexandre ;

5-  le prince Constantijn d'Orange-Nassau (1969), fils de la reine Béatrice Ière, épouse (2001) Laurentien Brinkhorst (1966) ;

6-    la princesse Eloise d'Orange-Nassau (2002), fille du prince Constantijn ;

7-    le prince Claus-Casimir d'Orange-Nassau (2004), fils du prince Constantijn ;

8-    la princesse Leonore d'Orange-Nassau (2006), fille du prince Constantijn ;

9-   la princesse Margriet d'Orange-Nassau et de Lippe-Biesterfeld (1943), fille de la reine Juliana Ière, mariée (1967) à Pieter van Vollenhoven (1939)

10-  le prince Maurits van Vollenhoven (1968), fils de la princesse Margriet, épouse (1998) Marilene van den Broek (1970)

  

__________

Pour les articles concernant d'autres personnages, voir : http://yolio.over-blog.com/article-les-portraits-royaux-nouvelle-serie-historique-106662530.html

 

Repost 0
Published by Yolio - dans histoire
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 12:00

.

 

EMMANUEL SOUHAITE

UNE BONNE FETE

A TOUTES SES MAMIES

 

Dans l'ordre alphabétique, ça nous fait :

mamie Arlette,

mamie Jacqueline,

mamie Madeleine,

mamie Marie,

et mémé Maguy

 

FeteGrandMeres2013-3

Léonard de Vinci ou Michel-Ange... en tout cas un véritable artiste, sous la direction de Pakal.

Et après, le tout dans la baignoire pour retrouver un aspect à peu près normal !

 

FeteGrandMeres2013-1

Les papillons, ou les petits chats

 

FeteGrandMeres2013-2

Le petit envoi pour chaque mamie, avec papillon ou chat !

Repost 0
Published by Yolio - dans mon petit coin
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 17:55

.

 

MariageForce-1Le mariage forcé, Molière, tout est dit !

 

 

Je considère, qu'en demeurant comme je suis, je laisse périr dans le monde la race des Sganarelles; et qu'en me mariant, je pourrai me voir revivre en d'autres moi-mêmes; que j'aurai le plaisir de voir des créatures, qui seront sorties de moi; de petites figures qui me ressembleront comme deux gouttes d'eau; qui se joueront continuellement dans la maison; qui m'appelleront leur papa, quand je reviendrai de la ville, et me diront de petites folies les plus agréables du monde.

 

Le mariage forcé, Molière

(Sganarelles, scène I)

 

MariageForce-2

 

MariageForce-3

Repost 0
Published by Yolio - dans arts-spectacles
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 23:36

.

 

Yaxchilan-juin2010-147aYaxchilan, site préservé dans la jungle, aventure garantie

 

Avant d'arriver à Yaxchilan (Etat du Chiapas), il faut le mériter. Au bout d'une route d'un état très moyen, on arrive à Frontera Corozal. Après, on a le choix entre une randonnée de quelques jours dans la jungle, ou bien descendre le fleuve Usumacinta en pirogue pour arriver 20 km plus loin (30 à 40 minutes), sur la frontière avec le Guatemala.

 

Blottie dans une boucle du fleuve, la cité de Yaxchilan est un ravissement. Sans avoir à faire le moindre effort, on se trouve plongé dans l'ambiance de la cité du temps des Mayas. Perdue dans la végétation, elle reçoit de l'archéologue Teobert Maler ce nom qui signifie "pierres vertes" en maya. La visite s'effectue sous la surveillance des singes qui se déplacent 10 mètres plus hauts d'arbre en arbre.

 

Elle est florissante du IVème au IXème siècle et se pose en rivale de Palenque.

 

Le site

 

Yaxchilan se compose de trois ensembles principaux : la Grande Place, la Grande Acropole et la Petite Acropole

 

Le premier édifice d'importance lorsque l'on arrive sur la Grande Place, est la "structure 19", dite "le Labyrinthe". Ce temple massif à deux niveaux reliés par des escaliers intérieurs. Le pèlerin pouvait y suivre un parcours initiatique qui le faisait descendre dans "l'inframonde". En refaisant le parcours à notre tour, on peut imaginer le jeune maya suivant les couloirs une torche à la main, dans les souterrains voutés, toujours peuplés des mêmes chauves-souris.

 

La Grande Place est bordée de nombreux monuments et stèles, dans des états de conservation très variés et d'un jeu de balle bien sûr.

 

La Grande Acropole est surplombée d'un temple très ouvragé érigé au milieu du VIIIème siècle. C'est un bâtiment à 3 portes, chacune ayant conservé son linteau. La façade dispose de niches dans lesquelles étaient installées des statues, notamment la niche centrale dans laquelle se trouve toujours la statue (sans la tête) du roi bâtisseur Oiseau-Jaguar IV. Ce temple possède toujours son toit très décoré et ouvragé.

 

La Petite Acropole, à l'écart de la Grande Place et sur une petite colline, est restée un peu plus sauvage.

 

Les nombreuses stèles et parties sculptées des temples et bâtiments ont permis de retracer la liste des souverains.

 

Chronologie

 

342 : la cité-état sort de l'anonymat, début de la dynastie

VII-VIIIème siècle : citée florissante

Début IXème siècle : abandon de la cité

1833 : première mention du site, par Juan Galindo

1881 : Edwin Rockstoh (Université Nationale du Guatemala) visite le site

1882 : expéditions des explorateurs Alfred Maudslay et Désiré Charnay, relevés et photographies des ruines

1897-1900 : expéditions de Teobert Maler qui publie une description des fouilles

1931 : relevés topographiques par Sylvanus Morley

1972-1973 : fouilles par l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire (INAH) du gouvernement mexicain


Pour voir le carnet de route de tout le voyage au Mexique : http://yolio.over-blog.com/article-voyage-au-mexique-enchantement-et-decouverte-itineraire-2-4-54664034.html

 

Yaxchilan-juin2010-029a

L'édifice 16

 

Yaxchilan-juin2010-055a

 

Yaxchilan-juin2010-057a

 

Yaxchilan-juin2010-066a

Jeu de balle (ou de pelote)

 

Yaxchilan-juin2010-067a

 

Yaxchilan-juin2010-068a

 

Yaxchilan-juin2010-047a

Structure 19, vue de la Grande Place

 

Yaxchilan-juin2010-110a

Facade de la structure 19 (le labyrinthe)

 

Yaxchilan-juin2010-034a

Intérieur du labyrinthe

 

Yaxchilan-juin2010-120a

Sortie arrière du labyrinthe

 

Yaxchilan-juin2010-137a

Temple (structure) 33, au toit très décoré et bien conservé

 

Yaxchilan-juin2010-154a

 

Yaxchilan-juin2010-172a

 

Yaxchilan-juin2010-187a

Explorateur devant le labyrinthe, avant le voyage initiatique

 

Yaxchilan-juin2010-123a

Visite en compagnie des singes

 

Yaxchilan-juin2010-023a

 

Yaxchilan-juin2010-093a

Les pirogues

 

Yaxchilan-juin2010-007a

Un explorateur...

 

Yaxchilan-juin2010-011a

... un autre explorateur dans le vent et glissant sur l'eau pour la petite ballade fluviale.

 

MexiqueCarte1-Yaxchilan

 

Yaxchilan-juin2010-201a


Repost 0
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 14:40

.

 

Benoit XVI, Pape et souverain de la cité du Vatican

 

Vatican-BenoitXVI

nom du souverain :

Benoit XVI

(né Joseph Alois Ratzinger)

titres :

Pape Souverain pontife de l'Église universelle (Pontifex maximus)

Souverain de la cite du Vatican (Princeps sui iuris civitatis Vaticanae) 

 

Mais également :

Évêque de Rome (Urbis episcopus)

Vicaire de Jésus-Christ (Vicarius Christi)

Chef suprême de l'Église (Caput universalis ecclesiae)

Primat d'Italie (Primatus Italiae)

Archevêque métropolite de la Province romaine (Archiepiscopus ac metropolitanus provinciae ecclesiasticae Romanae)

Serviteur des serviteurs de Dieu (Servus servorum Dei)

Patriarche d'Occident (Patriarcha Occidentis)

date naissance :

16 avril 1927

date accession :

19 avril 2005, intronisé 24 avril 2005

nom dynastie :

/

parents :

Joseph Ratzinger et Maria Peintner

nom conjoint :

/

date naissance conjoint :

/

date mariage :

/

 

 Le 265ème Pape aura été un vrai pape "surprise".

 

La première surprise, c'est son élection. A la disparition de Jean-Paul II, ce cardinal plutôt discret, vrai théologien, est choisi par ses pairs. Ce n'était pas le favori, ce n'était pas le plus populaire, sa nationalité allemande n'était pas un avantage (le dernier pape allemand étant Victor II, mort en 1057)… Et pourtant, c'est lui que les cardinaux décident d'élever au trône pontifical, en remplacement du médiatique et charismatique Jean-Paul II.

 

La deuxième surprise, c'est sa réussite. Le monde sceptique a finalement adopté ce pape, qui s'est révélé plus habile et conciliant que certains voulaient le présenter. Ça ne veut pas dire qu'il a fait tout ce que "l'opinion publique" aurait voulu en terme de réforme dogmatique, mais il ne faut pas non plus demander à un pape de décrocher la lune ! L'Eglise catholique est une vieille dame que personne ne pourra réformer en quelques mois seulement ! Cela prendra des années, et même des pontificats entiers.

 

Et enfin, sa troisième surprise, cela aura été l'annonce de sa démission (renonciation), pour le 28 février 2013 ! Personne n'a encore vécu cet évènement. Normal, le dernier pape à avoir régulièrement démissionné, fut Grégoire XII en 1415. Alors il n'y a plus personne pour témoigner de l'évènement ! Depuis, tous les papes ont eu une conception très viagère de leur charge… On peut donc saluer une certaine modernité de fonctionnement, surtout quand on voit que d'autres chefs d'Etat mettent tout en œuvre pour se maintenir à des âges très avancés, et dans des états physiques ou intellectuels très discutables…

 

Pour ce qui est de Benoit XVI, c'est le 29 juin 1951, que Joseph Alois Ratzinger est ordonné prêtre à Freising, en même temps que son frère. Il est l'auteur d'une thèse de doctorat en 1953 relative à "la maison de Dieu dans la doctrine ecclésiale de Saint Augustin", tout un programme… Il est ensuite maître de conférences à Munich.

 

En 1972, il participe à l’élaboration d’une nouvelle revue théologique à thématique culturelle, en collaboration avec d'autres auteurs et théologiens. En 1977, il est nommé archevêque de Munich par Paul VI, avant d'être nommé cardinal un mois plus tard. Puis en 1981, Jean-Paul II le nomme préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi. Enfin, en 2005, il est élu pape pour succéder à Jean-Paul II.

 

Le nouveau pape prend le nom de Benoit, en hommage à Benoit XV, le pape régnant pendant la Ière Guerre mondiale, ainsi qu'à saint Benoit, fondateur de l'ordre des bénédictins et patron de l'Europe.

 

Son pontificat n'aura donc duré que 8 ans, ce qui est relativement faible pour un pape contemporain. N'avait-il pas été qualifié, lors de son élection, de "pape de transition" après le long et brillant pontificat de Jean-Paul II.

 

Celui qui va donc redevenir le simple prêtre (ou moine) Ratzinger, tout en gardant tout de même l'appellation de "pape émérite", a décidé de se fixer au monastère "Mater Ecclesiae", qui se trouve à l'intérieur de la cité du Vatican, et qui est une communauté religieuse de vie contemplative. Et oui, le problème, c'est que personne n'a prévu de maison de retraite pour anciens papes… Et s'il ne restait pas dans l'enceinte du Vatican, où pourrait-il passer le reste de son existence ? Peut-on reprendre une nationalité après avoir été pape ? Et dans quel pays se retirer ? Il semble que la voie la plus sage soit bien celle de rester au Vatican, dans un petit monastère tout neuf, ouvert depuis 1994 et encore en cours d'aménagement.

 

Le conclave devrait donc s'ouvrir mi-mars, pour l'élection d'un nouveau pape… Mais comment va-t-il s'appeler celui là ? On prend les paris ?

 

 

 

______________________

Pour les articles concernant d'autres personnages, voir : http://yolio.over-blog.com/article-les-portraits-royaux-nouvelle-serie-historique-106662530.html

Repost 0
Published by Yolio - dans histoire
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 23:21

.

 

MariagePourTous-b07Aujourd'hui, 29 janvier 2013, l'Assemblée nationale commence les débats sur le projet de loi dite "mariage pour tous". C'est le bon moment pour faire un petit retour d'expérience sur la journée du 27.

 

En petit futé, je me suis garé loin, mais sur le tracé de la ligne 4 du métro qui mène directement à Denfert-Rochereau. Je monte à Chatelet… Et je me retrouve dans la marée de petits futés qui ont fait comme moi, et voici tout ce petit monde tassé comme des sardines dans un métro bondé, très inhabituel pour un dimanche en début d'après-midi. Et très vite j'ai confirmation qu'il s'agit, comme moi, de manifestants !

 

Arrrh ! Le mot est lâché, je suis un manifestant ! Ce n'est pas si courant.

 

Arrivé à Raspail, petite marche vers Denfert, où tout le monde se regroupe dans une bonne ambiance, très potache, et surtout très familiale…

 

Car ce qui est surprenant, immédiatement, c'est le nombre de familles qui sont présentes. Et oui, il faut se rendre à l'évidence : le gays et la lesbienne ont une famille ! Une famille qui a décidé de se faire entendre.

 

Une famille composée d'ascendants (les parents, beaux-parents), de collatéraux (frères, sœurs, beaux-frères, belles-sœurs) et de descendants. Je n'aurais pas voulu donner un euro à tout enfant de gay ou lesbienne que j'ai vu. Enfant de tous âges : adultes, adolescents, jeunes enfants, et même bébés. Attention aux pieds avec les poussettes !

 

Et là encore, bien malin qui pourrait dire, hors du contexte de cette manifestation, que ces deux hommes avec un petit garçon sur les épaules de l'un est une famille homoparentale, ou bien que cette femme poussant cette poussette est une famille homoparentale. Il n'y a là que des parents avec leurs enfants, comme tous les autres parents et tous les autres enfants.

 

Pour ce qui est du message, il est inscrit sur toutes les banderoles ou sur les panneaux. Avec plus ou moins de sérieux, d'humour ou de cynisme, mais il est bien présent :

- oui au mariage,

- oui à l'adoption.

 

Petit florilège des inscriptions vues sur place :

 

"Jamais un enfant d'homos n'entendra : tu n'étais qu'un accident"

 

"Nous sommes déjà une famille"

 

"(photo de Christine Boutin) Est-ce qu'on a demandé un référendum pour ton mariage ?"

 

"Mieux vaut un mariage gay qu'un mariage triste !"

 

"Grouillez-vous, j’ai déjà la robe !"

 

"Nous aussi, on veut divorcer !"

 

"Deux papas pédés, des enfants mieux habillés"

 

"Vous nous faites des homos, on vous fera des hétéros !"

 

Mais la plus belle formule, celle qui résume le mieux cette journée, celle qui est sûrement la plus vraie et la plus intense : "Nos amours sont plus fortes que votre haine"

 

MariagePourTous-b02

 

MariagePourTous-b03

 

MariagePourTous-b01

 

MariagePourTous-b05

 

MariagePourTous-b06

 

MariagePourTous-b04

 

MariagePourTous-b08

 

MariagePourTous-b07

Repost 0
Published by Yolio - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Yolio
  • Le blog de Yolio
  • : Il faut être curieux de tout. N'hésitez pas à laisser vos commentaires, impressions… Ou plus simple : inscrivez-vous à la newsletter pour toutes les nouveautés en temps réel :)
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens