Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 11:00

.

 

Edzna-juin2010-124aEdzna, la cité au temple palais "de los Cinco Pisos"

 

Le site d'Edzna (Etat de Campeche) est habité à compter du Vème siècle avant JC par les Putunes-Chontales, du peuple Itzaes. Situé dans une vallée inondable, ses occupants avaient construit un réseau hydraulique de régulation des eaux, avec des canaux, un étang, un barrage et un réseau d'irrigation. La cité s'étendait sur 25km² et comptait une population d'environ 25000 habitants. Dès l'an 1000, la cité entre en déclin, et elle est complètement abandonnée en 1450.

 

Les plus imposantes constructions sont regroupées autour de la "plaza principal".

 

La Grande Acropole abrite la structure qui a fait la renommée d'Edzna : l'Edificio de los Cinco Pisos (l'édifice à cinq étages). Il s'agit d'une construction très particulière, avec 5 étages. Les étages inférieurs constituent un palais, et les étages supérieurs sont un temple. Un escalier posé sur la façade permet de gravir l'ensemble des étages.

 

A côté, se trouve la Petite Acropole, qui regroupe 4 petites pyramides.

 

Le second édifice majeur du site est le temple des masques (templo de los mascarones), qui a conservé deux masques en stuc dont l'un représente le dieu solaire Kinich Ahau.

 

Le site a été "découvert" en 1906.

 


Pour voir le carnet de route de tout le voyage au Mexique : http://yolio.over-blog.com/article-voyage-au-mexique-enchantement-et-decouverte-itineraire-2-4-54664034.html

 

Edzna-juin2010-021a

 

Edzna-juin2010-026a

 

Edzna-juin2010-028a

 

Edzna-juin2010-041a

L'Edificio de los Cinco Pisos

 

Edzna-juin2010-043a

  La Petite Acropole

Edzna-juin2010-044a

  L'un des temples de la Petite Acropole

Edzna-juin2010-112a

 

Edzna-juin2010-124a

 

Edzna-juin2010-154a

 

Edzna-juin2010-065a

  Le masque du dieu solaire Kinich Ahau

MexiqueCarte1-Edzna

 

Edzna-juin2010-001a

 


Repost 0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 08:00

.

 

130523-112 ans 1/2 !!!

 

 

Ces six derniers mois ont été marqué par quelques évènements, comme Noël, des anniversaires, des fêtes…

 

Et quelques nouvelles activités !

 

A découvrir en photo ci-dessous (j'ajoute des photos de Chrys dès que j'en reçois).

 

Emmanuel est très mignon, câlin, avec du caractère, et une grande envie de plein air. Il a une super santé, et déborde d'énergie. Mais il sait aussi apprécier un bon dessin animé, ou du coloriage ou de la pâte à modeler. Mais surtout : faire du vélo et voir les trains. Et donc, on marche beaucoup ! Et on ne perd pas une occasion de faire le tour de la famille (quelques exemples à voir avec les photos).

 

121202-02

On avait déjà vu le bambin à l'oeuvre avec l'aspirateur et le balai. Et maintenant, il se met à la vaisselle.

 

121223-26

Vacances de Noël chez papi et mamie Claude et Arlette, avec mamie Madeleine et les cousines Mathilde et Clémence.

 

121223-42

Un gros bisou au Père Noël.

 

121224-020

Et un autre Père Noël qui a amené les cadeaux.

 

130313-19

La neige à la maison...

 

130317-11

... et la neige à la montagne...

 

130318-12

... avec les descentes de luge ...

 

130320-34

... et le repos bien mérité.

 

130331-049

Pour Pâques, c'est chocolat à gogo, et un vélo sans pédale. Et ça, c'est super chouette !

Les cloches ont semé plein de chocolats : à la maison, chez maman, chez papie et mamie, chez Patricia, au relai des assistantes maternelles dans le parc du chateau...

 

130401-16

Et on a les activités "plein air" avec le jardin...

 

130506-05

 

130508-26

... la piscine ...

 

130509-04

... regarder les trains passer...

 

130520-07

... aller dans la maison des trains avec mamie Madeleine ...

 

130511-61

... et aller visiter "les ruines" avec papi Claude et mamie Arlette :)

 

130520-31

Nous faisons aussi de la peinture.

 

130517-05

Et des dessins, pour la fête de Pakal.

 

121211-03

Bon anniversaire papa Nana-Pakal :)

 

130406-44a

Bon anniversaire papa Nioniel :)

 

130512-54

Bon anniversaire tatie Danièle et tonton Michel :)

 

130523-11Et bon anniversaire Emmanuel, pour tes 2 ans 1/2 (et pas les 25 ans, il faut mettre une virgule !)

 


Repost 0
Published by Yolio - dans mon petit coin
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 23:28

 

.

 

Eurovision2013Concours Eurovision de la chanson 2013, Suède Malmö, finale

 

Dans l'ordre de passage :

 

France :             c'est en effet un peu "décalé" pour ce concours. Donc c'est quitte-ou-double !

Lituanie :           insipide… je ne me suis même pas rendu compte que c'était fini, ou que ça avait commencé… je ne sais plus

Moldavie :         même combat…

Finlande :          chanson en plein dans l'actualité française du mariage pour tous, mais pas plus intéressante que ça du point de vue musical

Espagne :           sympa, dynamique, mais déjà entendu…

Belgique :          musique très agréable, desservie par une chorégraphie nulle… mais la musique est là, rythme et mélodie

Estonie :            une jolie fille, qui chante bien, une mélodie bien conçue, mais ça manque de caractère à mon goût

Biélorussie :       et une bimbo ! Pas d'intérêt, malgré un rythme sympa

Malte :               comme pour la demi-finale, c'est sympathique, enjoué, mais est-ce suffisant pour gagner…?

Russie :              une russe qui chante en anglais, ça ne devrait pas gagner, d'autant plus que la chanson est fade

Allemagne :       on dirait une chanson d'il y a 10 ans, dans boite de nuit de 2ème zone. Aimerait être bimbo, mais n'est pas bimbo !

Arménie :          ça crie beaucoup, pour un résultat très moyen

Pays-Bas :         look "famille Adams"… Je ne me suis pas arrêté sur les paroles, mais la musique en revanche est superbe, très harmonique, très travaillée, un très beau résultat

Roumanie :        le rythme est toujours bien, mais c'est tout de même un peu kitsch… même un peu beaucoup

Royaume-Uni :  insipide

Suède :              ça passe très bien : rythme, voix, musique. J'aime bien ! J 

Hongrie :           c'est toujours gentillet, petite ballade qui se fredonne sans difficulté

Danemark :        c'est très efficace comme chanson dans ce concours : de la mélodie, du rythme, une belle fille, un bel ensemble, et la chanson a bien été mise en scène par la télévision suédoise

Islande :            chanson bien ficelée, mais une ballade, encore une, et qui ne se démarque pas spécialement des autres

Azerbaïdjan :     ça reste une très belle chanson, bien composée, et bien chanté, avec la mise en scène très originale de la boite de verre animée. Très bon résultat pour moi

Grèce :               espérons que les finances grecques ne seront pas touchées par une improbable victoire du pogo grec

Ukraine :           il y a de la voix, très belle et puissante. Il ne reste plus qu'à faire une vraie chanson.

Italie :                bof, c'est tout dire

Norvège :          bien ficelé tout ça, on devrait l'entendre après le concours je pense, ou du moins ça le mériterait

Géorgie :           il y a de la puissance, une chanson bien écrite, mais je trouve difficile de se démarquer des autres

Irlande :             c'est pas mal, pour la musique et pour le visuel, mais je ne pense pas que ce soit suffisant.

 

Donc mon quintet de tête : Norvège, Azerbaïdjan, Suède, Pays-Bas, Danemark, et outsider pour la Belgique

 

Eurovision2013-danemarkEt la gagnante est : Emmelie de Forest pour le Danemark !

 

 

 

 

 

 

 


 

Eurovision2013-AzerbaidjanEt le deuxième est Farid Mammadov pour l'Azerbaïdjan, mon propre deuxième au jeu du pronostique !

Repost 0
Published by Yolio - dans actualité
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 21:56

.

 

Concours Eurovision de la chanson 2013, Suède Malmö, seconde demi-finale

 

Pays en lice pour ce soir :

 

Lettonie :        des haricots sauteurs, pour un truc présenté comme du rap… bof

Saint-Marin :   gentil, un peu de rythme, à voir

Macédoine :    on a vu le radis, après la carotte, au fond les deux aubergines… c'est bon, on peut fermer la boite

Eurovision2013-AzerbaidjanAzerbaïdjan :  chanson plutôt agréable, chanteur plutôt agréable, et plan visuel très innovant. C'est bon tout ça.

Finlande :        pile ce que je n'aime pas en visuel, et chanson quelconque

Malte :             chanson très classique, mais on sent beaucoup de bonne humeur. Le résultat est plutôt séduisant, style "bande de copains"

 


Eurovision2013-BulgarieBulgarie :        c'est surprenant, parce que les tonalités et harmoniques ne sont pas habituelles, mais ça a l'authenticité que j'aime bien. Des rythmes et des voix bulgares, c'est du bon ! Si on admet que l'Eurovision peut encore avoir des chansons "nationales" au contraire de la bouillie paneuropéenne habituelle…

Islande :          bon, il y a le viking, il y a le danois, la langue (ou un truc du genre), mais bof, même si la chanson est bien ficelée…

Grèce :            ça me rappelle la belle époque des bogos… mais c'est bien vieux tout ça !

Israël :             une belle chanson, une belle voix, mais déjà vu tout ça…

Arménie :        tiens, quand je parlais de bouillie plus haut….

Hongrie :         bof, bof, bof

Eurovision2013-NorvegeNorvège :        une ballade électro-dance… Si on passe sur cette présentation qui ne veut rien dire, c'est pas mal, quelques idées.

Albanie :         re-bof, bof, bof

Géorgie :         un duo, mais ce n'est pas satisfaisant…

Suisse :            sympas les p'tit suisses, mais bon, ça ne fait pas tout ! On sent leur plaisir à chanter, c'est déjà bien.

Roumanie :      chanson à concept. Je crains que ce ne soit un peu trop puissant pour l'Eurovision… et pour moi !

 

Mon pronostique de trio de tête de cette demi-finale : Norvège, Bulgarie, Azerbaïdjan.

 

Et les 10 retenus sont : Hongrie, Azerbaïdjan, Géorgie, Roumanie, Norvège, Islande, Arménie, Finlande, Malte, Grèce.

 

Vivement samedi pour LE concours !

 

 

Repost 0
Published by Yolio - dans actualité
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 20:42

.

 

Puren, empereur de Chine, petit frère du dernier empereur

 

Chine-Puren

 

nom du souverain :

Puren (To Lo Pei Lê, P'u-chen),

devenu Jin Youzhi (Chin Yü-chih) (金友之) 

titre :

Empereur de Chine

date naissance :

17 août 1918

date accession :

28 février 1994

nom dynastie :

Aixinjueluo

parents :

Prince Zaifeng (Tsai-fêng), prince Chun, et Denggiya

nom conjoint :

Chang Mao-ying

date naissance conjoint :

?

date mariage :

?

 

 

Le prince Puren nait en 1918, dans une Chine déjà républicaine, mais, dans les faits, livrée à l'anarchie des "Seigneurs de la Guerre". En tant que plus jeune fils du prince Zaifeng, il est arrière-petit-fils de l'empereur Daoguang, et surtout le plus jeune frère de l'empereur Puyi, détrôné en 1912.

 

Puren ne vit pas à la Cité Interdite. Il grandit dans la maison de son père, le prince Zaifeng, dans Pekin. Il vient pour la première fois dans la Cité Interdite à l'âge de 5 ans, pour rendre visite à son frère, l'empereur détrôné Puyi. Les visites se renouvellent, mais après l'expulsion de Puyi de la Cité (1924), c'est dans la maison paternelle que l'ex-empereur trouve refuge avant que tout le monde déménage à Tianjin. Alors que Puyi se perd dans l'aventure de l'empire du Manchoukouo, Puren reste à Tianjin avec son père, puis ils regagnent Pékin.

 

Après l'instauration de la république populaire de Chine, il décide d'abandonner son nom manchou "Aisin Gioro" (en manchou "or"), et prend le nom de "Jin" (en chinois "or"). Il vend petit à petit les trésors qu'ils avaient pu sauver de la Cité Interdite... Pour éviter que l'Etat ne prenne le dernier palais où il habitait, il décide de le transformer en école, car une loi interdit à l'Etat de nationaliser les écoles… C'est ainsi que Puren devient instituteur et y enseigne jusqu'à ses 70 ans (1988). En 1949, il est tout de même contraint de vendre l'école à l'Etat…

 

Ruiné, il vit dans une maison de la banlieue de Pekin. Après sa libération (1959), son frère Puyi fréquente couramment son frère, ainsi que son autre frère Pujie. Sa famille est une fois de plus inquiétée, victime de la révolution culturelle (1966), mais de façon relativement "modérée", car Puren, tout comme l'était Zaifeng (mort en 1951), est sous la protection (relative) de Zhou Enlai.

 

Il sera marié deux fois, mais ses trois enfants sont issus du second mariage, avec Chang Mao-ying :

- le prince Jin Yuzhang (Chin Yü-chung), prince Ku Shan Pei Tzu (1943), épouse inconnue, d'où une fille : Jessica Jin (1977):

- le prince Jin Yu-lan (Chin Yü-lan), prince Chên Kuo Chiang Chün (1949)

- le prince Jin Yu-quan (Chin Yü-chüan), prince Chên Kuo Chiang Chün.

 

Après les décès de Puyi (1967), puis de son frère Pujie (1994), et étant le dernier fils survivant du prince Zaifeng, il devient le chef de la maison impériale de Chine. Aujourd'hui, simple instituteur retraité, il est connu en Chine sous le terme de "petit frère du dernier Empereur".

 

Les dix premiers successibles :

 

1-    le prince Jin Yuzhang (Chin Yü-chung), fils de Puren ;

2-    le prince Jin Yu-lan (Chin Yü-lan) (1949), fils de Puren ;

3-    le prince Jin Yu-quan (Chin Yü-chüan), fils de Puren ;

4-    le prince Puxi, fils du prince Zaitao (frère de Zaifeng), arrière-petit-fils de l'empereur Daoguang

5-    le prince Pushi, fils du prince Zaitao, arrière-petit-fils de l'empereur Daoguang

6-    le prince Hengzhen, fils du prince Yuyan, arrière-arrière-arrière-petit-fils de l'empereur Daoguang

7-    le prince Hengkai, fils du prince Yuyan, arrière-arrière-arrière-petit-fils de l'empereur Daoguang

8-    le prince Hengjun, fils du prince Yuyan, arrière-arrière-arrière-petit-fils de l'empereur Daoguang

9-    le prince Yuzhan, fils du prince Puwei, arrière-petit-fils de l'empereur Daoguang

10-  le prince Pu Yuli, fils du prince Puru, arrière-petit-fils de l'empereur Daoguang

 

__________

Pour les articles concernant d'autres personnages, voir : http://yolio.over-blog.com/article-les-portraits-royaux-nouvelle-serie-historique-106662530.html

 

Repost 0
Published by Yolio - dans histoire
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 13:57

.

 

GateauYaourt-03Gâteau au yaourt, recette pour enfant, c'est prouvé

 

Plus simple, je n'ai pas trouvé ! Recette testée avec un enfant de 2 ans…, alors même avec moi ça a marché !

 

Ingrédients :

- 2 pots de yaourt

- 1 (petit) pot d'huile

- 4 pots de sucre

- 6 pots de farine

- 4 œufs

- 1 paquet de levure

- 2 à 3 paquets de sucre vanillé

- selon les goûts, 1 zeste de citron

 

 

Pour la préparation, il suffit de mettre dans une grande jatte : le yaourt, l'huile, le sucre, la farine, les œufs, la levure, le sucre vanillé… En gros, il faut tout mettre d'un coup. Puis mélanger au fouet.

 

Beurrer et fariner un moule à bord haut pour y mettre la pâte.

 

Après, il faut faire du tricot, ou de la lecture, ou du jardinage, pendant 50 mn, le temps de cuisson dans un four à 180°, en testant régulièrement avec un couteau (lame sèche = cuit).

 

GateauYaourt-02

 

GateauYaourt-01

 

GateauYaourt-03

 

Repost 0
Published by Yolio - dans ma cuisine
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 20:35

.

 

Tartuffe-05Le Tartuffe, de Molière, machination, mensonge, hypocrisie, puis enfin la vérité (1/2)

 

 

L'exemple est admirable, et cette dame est bonne !

Il est vrai qu'elle vit en austère personne ;

Mais l'âge dans son âme a mis ce zèle ardent,

Et l'on sait qu'elle est prude à son corps défendant.

Tant qu'elle a pu des coeurs attirer les hommages,

Elle a fort bien joui de tous ses avantages ;

Mais, voyant de ses yeux tous les brillants baisser,

Au monde, qui la quitte, elle veut renoncer,

Et du voile pompeux d'une haute sagesse

De ses attraits usés déguise la faiblesse.

Ce sont là les retours des coquettes du temps.

Il leur est dur de voir déserter les galants.

Dans un tel abandon, leur sombre inquiétude

Ne voit d'autre recours que le métier de prude ;

Et la sévérité de ces femmes de bien

Censure toute chose, et ne pardonne à rien ;

Hautement d'un chacun elles blâment la vie,

Non point par charité, mais par un trait d'envie,

Qui ne sauroit souffrir qu'une autre ait les plaisirs

Dont le penchant de l'âge a sevré leurs désirs

 

Le Tartuffe, Molière

(Dorine, acte I scène 1)

 

 

Qui suit bien ses leçons goûte une paix profonde,

Et comme du fumier regarde tout le monde.

Oui, je deviens tout autre avec son entretien ;

Il m'enseigne à n'avoir affection pour rien,

De toutes amitiés il détache mon âme ;

Et je verrois mourir frère, enfants, mère et femme,

Que je m'en soucierois autant que de cela.

 

Le Tartuffe, Molière

(Orgon, acte I scène 5)

 

 

Tartuffe-04Voilà de vos pareils le discours ordinaire :

Ils veulent que chacun soit aveugle comme eux.

C'est être libertin que d'avoir de bons yeux,

Et qui n'adore pas de vaines simagrées,

N'a ni respect ni foi pour les choses sacrées.

Allez, tous vos discours ne me font point de peur :

Je sais comme je parle, et le Ciel voit mon coeur.

De tous vos façonniers on n'est point les esclaves.

Il est de faux dévots ainsi que de faux braves ;

Et comme on ne voit pas qu'où l'honneur les conduit

Les vrais braves soient ceux qui font beaucoup de bruit,

Les bons et vrais dévots, qu'on doit suivre à la trace,

Ne sont pas ceux aussi qui font tant de grimace.

 

Le Tartuffe, Molière

(Cléante, acte I scène 5)

 

 

(Mariane) Mais que veux-tu ? si j'ai de la timidité.

(Dorine) Mais l'amour dans un coeur veut de la fermeté.

 

Le Tartuffe, Molière

(Mariane et Dorine, acte II scène 3)

 

Tartuffe-06

Repost 0
Published by Yolio - dans arts-spectacles
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 22:13

.

 

PaysBas-Abdication-02Abdication de Beatrix Ière et intronisation de Willem-Alexander, Pays-Bas

 

Hier 30 avril, j'ai mis mon beau T-shirt orange (celui qui est très bien assorti à mon plus beau caleçon orange !), dans un élan de solidarité et de communion avec le peuple néerlandais.

 

En effet, en ce 30 avril 2013, s'est répété un geste devenu "coutumier" aux Pays-Bas : l'abdication du monarque. La reine Béatrice (Beatrix) Ière a décidé de passer la main à son fils aîné, qui est donc devenu le roi Guillaume-Alexandre (Willem-Alexander) Ier. La souveraine reproduit donc le geste qu'avait eu sa grand-mère, la reine Wilhelmine, au profit de la reine Juliana, mais aussi le geste de cette même Juliana qui avait abdiqué en faveur de sa fille Béatrice Ière, le 30 avril 1980.

 

Après son jubilé d'argent en 2005, elle a donc décidé de quitter le trône après 33 ans de règne. L'abdication de Béatrice a lieu le matin (10 heures) au palais royal du Dam, et l'intronisation de Guillaume-Alexandre a lieu l'après-midi devant les États généraux, les deux chambres du parlement, réunis dans la "Nieuwe Kerk" (la "Nouvelle Eglise"). Il n'est pas couronné, cette pratique n'ayant pas cours aux Pays-Bas.

 

C'est ainsi que Willem-Alexander, à l'âge de 46 ans, devient le 7ème souverain des Pays-Bas, le 4ème roi et le premier roi depuis 1890 ! L'ex-reine redevient "princesse", comme avant son règne…

 

Son épouse, la princesse Maxima, est donc la nouvelle reine (mais reine consort, non souveraine). Leur fille aînée, Catharina-Amalia devient princesse héritière… Aux Pays-Bas, la monarchie est donc le meilleur garant de la parité !


PaysBas-Abdication-01

Signature de l'acte d'abdication

 

PaysBas-Abdication-06

L'intronisation dans la Nieuwe Kerk

 

PaysBas-Abdication-07Moment de l'hymne, pendant l'intronisation

 

PaysBas-Abdication-05

Moment photo, avec les "héritiers" (en haut à gauche, la princesse Victoria de Suède, en bas à droit le prince Charles, par exemple)

 

PaysBas-Abdication-02

Le roi Guillaume-Alexandre, et la princesse Béatrice

 

PaysBas-Abdication-04

Le roi Guillaume-Alexandre, la reine Maxima, la princesse héritière Catharina-Amalia, les princesses Alexia et Ariana

 

PaysBas-Abdication-08

L'acte d'abdication, signé, page de gauche, par la reine Béatrice, le roi Guillaume-Alexandre et la rein Maxima

Repost 0
Published by Yolio - dans actualité
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 10:07

 

.

 

Calakmul-juin2010-040aCalakmul : les vaisseaux de pierre sur l'océan de verdure

 

Le site de Calakmul (Etat du Campeche) est un ravissement, surtout dans les conditions de visites que nous avons connues : en fin d'après-midi, pas de touriste, pas de vendeur, pas de gardien ! Seuls au monde, livrés aux vestiges de cette cité imposante et cachée dans la jungle.

 

Son nom maya est Kaanal, le royaume du Serpent. Elle est la rivale de Tikal, contre laquelle elle entretient des siècles de guerre.

 

La cité est découverte en 1931 par Cyrus Lundell; parti pour une expédition botanique, qui lui donne son nom actuel, forgé d'après ca (deux), lak (près) et mul (montagne = pyramide) - c'est-à-dire les "deux pyramides proches".

 

Calakmul est un site riche de deux attraits : le premier archéologique, le second naturel (animalier et botanique). Car le site archéologique est inclus dans une gigantesque réserve naturelle de plus de 7000 km² (15 % de l'Etat du Campeche) créée en 1989. C'est une immense jungle qui sert d'écrin à plusieurs sites historiques, dont Calakmul.

 

La réserve naturelle

 

Elle permet au hasard des rencontre, de voir des myriades de papillons (plus de 400 espèces recensées), de nombreux singes, des oiseaux aux couleurs bigarrées (282 espèces annoncées), et, pour les plus téméraires, des jaguars ou pumas, ainsi que nombre de reptiles (plus de 50 espèces). Pour les connaisseurs, il y a également 73 variétés d'orchidées…

 

Le site archéologique

 

Pour permettre les fouilles des quelques 7000 sites archéologiques, une route goudronnée, ou presque, a été aménagée. Le site de Calakmul représenterait environ 100 km², dont seulement 30 ont été en partie explorés.

 

Les 1400 ans d'habitation du site ont laissé de très nombreux monuments, répartis sur une très grande zone de visite. Cela fonctionne un peu comme un jeu de piste, avec des itinéraires fléchés plus ou moins long en distance et en temps.

 

La cité-Etat avait construit tout un réseau d'irrigation, avec des canaux et des réservoirs, ce qui était particulièrement utile dans cette région où les précipitations, bien qu'existantes, sont assez rares. L'eau est en effet contenue dans le sol, mais peu à la surface. Des routes (sacbé) reliaient également les différentes villes de l'Etat, et Calakmul aux grandes cités étrangères.

 

Impossible bien sûr de décrire les quelques 6000 constructions du site. Elles sont regroupées dans des grands ensembles : la place centrale, la grande acropole, la petite acropole, la zone résidentielle. Parmi les principales on peut citer :

 

-    la structure I : pyramide de 50 mètres de haut édifiée sur une petite colline, qui présentes plusieurs stèles ;

-    la structure II : il s'agit d'une immense pyramide, imposante par sa taille au sol (120 mètres de côté), et par sa hauteur (45 mètres). Elle renferme plusieurs tombes (non visibles). Comme bien souvent, il s'agit d'une superposition de constructions, une couche de pierre plus récente recouvrant une plus ancienne. Une extension construite devant la pyramide renforce son aspect massif et permettait de multiplier les offices religieux. En montant au sommet (c'est haut !), on peut apprécier l'étendue à perte de vue de la jungle, et, sortis au-dessus de la cime des arbres, deux autres sommets de pyramides. Le spectacle est merveilleux. A tel point qu'au sommet de la pyramide, un "petit" palais avait été érigé au classique tardif (19 x 12 mètres) ;

-    la structure III est un ancien temple-palais. Temple car il servit de lieu de culte et de sépulture, et palais car il fut habité par une famille de la noblesse, peut-être même par la famille royale, ce qui assura sa préservation dans le temps ;

-    la structure VII est une autre pyramide, de 24 mètres de haut, qui possédait un temple sommital ;

-    la structure XIII, petite pyramide qui refermait un tombeau ;

-    la structure XVI, dite aussi la caserne

 

Le site compte également de nombreuses stèles, disposées devant les structures, qui permirent de reconstituer, tout du moins en partie, l'histoire de la cité.

 

Pour voir le carnet de route de tout le voyage au Mexique : http://yolio.over-blog.com/article-voyage-au-mexique-enchantement-et-decouverte-itineraire-2-4-54664034.html

 

 

Chronologie :

 

-900 à -300 :    création et développement de Calakmul

VIème siècle :    expansion par l'inféodation d'autres cités

562 :                victoire sur Tikal

636-686 :         règne du roi Yuknoom "le grand", âge d'or de la cité, environ 50 000 habitants, contrôle une vingtaine d'autres cités

695 :                défaite du roi Yich'aak K'ak face à Tikal

810 :                dernière stèle datée de Calakmul

900 :                le site est dépeuplé

1530 :              Alonso de Avila explore la ville, abandonnée

1931 :              découverte par Cyrus Lundell

1982-1994 :     campagnes de fouilles

2002 :              inscription au Patrimoine de l’Humanité de l'UNESCO

 

Calakmul-juin2010-011a

 

Calakmul-juin2010-033a

 

Calakmul-juin2010-040a

 

Calakmul-juin2010-118a

 

Calakmul-juin2010-126a

 

Calakmul-juin2010-129a

 

Calakmul-juin2010-146a

 

Calakmul-juin2010-171a

 

Calakmul-juin2010-232a

 

Calakmul-juin2010-050a

 

MexiqueCarte1-Calakmul

Repost 0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 22:00

 

.

 

Siméon II, roi des Bulgares (de Bulgarie)

 

Bulgarie-SimeonII

 

nom du souverain :

Siméon II

(Симеон II) 

titre :

roi des Bulgares (de Bulgarie)

date naissance :

16 juin 1937 (Sofia, Bulgarie) 

date accession :

28 août 1943

nom dynastie :

Saxe-Cobourg-Gotha

(Sakskobourggotski, Сакскобургготски)

parents :

Boris III et Jeanne d'Italie (de Savoie)

nom conjoint :

Margarita Gómez-Acebo

date naissance conjoint :

6 janvier 1935 (Madrid, Espagne)

date mariage :

21 janvier 1962

 

Le prince Siméon nait en 1937 dans une époque troublée. Son père, le roi Boris III hésite dans ses alliances à la veille de la IIème Guerre mondiale… avant de rallier les puissances de l'Axe… C'est au retour d'une visite houleuse en Allemagne, à l'issue d'un entretien avec Hitler, que le roi Boris III décède subitement. Certains parleront de poison…

 

Cette tragédie fait du jeune prince le nouveau roi, et il devient, à l'âge de 6 ans, le roi Siméon II, sous la régence de son oncle le prince Cyril, prince de Preslav. Un coup d'Etat le 1er février 1945 aboutit à l'exécution du régent à la mise en place d'un gouvernement communiste, sous l'apparence préservée du régime monarchique. Mais un référendum organisé en 1946 abolit la monarchie et proclame la république populaire, ce qui entraîne la fuite de la famille royale.

 

L'exil du roi-enfant Siméon II passe par l'Egypte, et aboutit en Espagne. C'est là que le jeune Siméon fait des études de droit, devient homme d'affaire, et fonde une famille.

 

Il épouse en 1962 Margarita Gómez-Acebo, fille de Manuel Gómez-Acebo et cousine germaine de Luis Gómez-Acebo, duc de Badajoz, époux de l'infante María del Pilar, sœur aînée du roi Juan Carlos Ier d'Espagne. Siméon II n'ayant jamais abdiqué, elle est couramment appelée par le prédicat de reine.

 

Le couple a 5 enfants :

- le prince Kardam, prince héritier, prince de Tarnovo (né en 1962), marié à Miriam Ungría y López, d'où 2 fils : Boris (1997) et Beltrán (1999) ;

- le prince Kiril, prince de Preslav (né en 1964), marié Rosario Nadal y Fuster-Puigdorfila, d'où 3 enfants : Mafalda (1994), Olimpia (1995) et Tassilo (2002)

- le prince Kubrat, prince de Panagyurichté (né en 1965), marié à Carla Soledad Royo-Villanova y Urrestarazuk, d'où 3 fils : Mirko (1995), Lukás (1997) et Tirso (2002) ;

- le prince Konstantin-Asen, prince de Vidine (né en 1967), marié à María García de la Rasilla y Cortázar, d'où 2 enfants : Umberto (1999) et Sofía (1999)

- la princesse Kalina (née en 1972), mariée à Antonio Muñoz Valcárcel, d'où Simeón (2007)

 

La fin du régime communiste permet à Siméon II, après 50 ans d'exil, de revenir en Bulgarie en 1996, puis durablement à partir de 2001. Les désordres de la vie politique bulgare poussent l'ex-roi (toujours roi en titre car n'ayant jamais abdiqué) à fonder et prendre la présidence du Mouvement national Siméon II (NDSV).

 

Le NDSV connaît un net succès aux élections législatives de 2001, sans remporter cependant la majorité absolue (42,7 % des voix pour 120 députés). L'ex-roi est donc appelé à présider un gouvernement de coalition. Le 24 juillet 2001, sous le nom de Siméon Sakskobourggotski, il est nommé ministre-président (Premier ministre) par le président bulgare. Il ne se présente cependant pas à l'élection présidentielle de 2001… Lors des élections législatives de 2005, le NDSV marque un net retrait (19,9 % des voix pour 53 députés). Le parti socialiste prend donc la tête d'une nouvelle coalition associant le NDSV, et Siméon laisse la place de Premier ministre au nouveau vainqueur, prenant pour sa part la fonction de président du conseil de la coalition gouvernementale. Aux élections de 2009, le parti ne recueille que 3% des voix ce qui l'empêche d'être représenté au Parlement. L'ex-roi et ex-Premier ministre quitte alors toute activité politique.

 

 

Les dix premiers successibles :

 

1-    le prince Kardam de Bulgarie, prince de Tirnovo (1962), fils du roi Siméon II, épouse en 1996 Miriam de Ungria y Lopez (1963) ;

2-    le prince Boris de Bulgarie (1997), fils du prince Kardam ;

3-    le prince Beltran de Bulgarie (1999), fils du prince Kardam ;

4-    le prince Kyril de Bulgarie, prince de Preslaw (1964), fils du roi Siméon II, épouse en 1989 Rosario Nadal y Puigdorfila(1968) ;

5-    le prince Tassilo de Bulgarie (2002), fils du prince Kiril ;

6-    le prince Kubrat de Bulgarie, prince de Panagiurishte (1965), fils du roi Siméon II, épouse en 1993 Carla Royo-Villanova y Urrestarazy (1969) ;

7-    le prince Mirko de Bulgarie (1995), fils du prince Kubrat ;

8-    le prince Lucas de Bulgarie (1997), fils du prince Kubrat ;

9-    le prince Tirso de Bulgarie (2002), fils du prince Kubrat ;

10-  le prince Konstantin-Assen de Bulgarie, prince de VIDIN (1967), fils du roi Siméon II, épouse en 1994 Maria Garcia de la Rasilla y de Gortazar (1970)

 

__________

Pour les articles concernant d'autres personnages, voir : http://yolio.over-blog.com/article-les-portraits-royaux-nouvelle-serie-historique-106662530.html

 

Repost 0
Published by Yolio - dans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Yolio
  • Le blog de Yolio
  • : Il faut être curieux de tout. N'hésitez pas à laisser vos commentaires, impressions… Ou plus simple : inscrivez-vous à la newsletter pour toutes les nouveautés en temps réel :)
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens